• Myrina somnolait. Depuis quelle était reine, elle n'arrivais jamais à s'endormirent complètement. "Les Amazones ont besoin de toi, les Amazones ont besoin de toi !" criai une voix dan son sommeil, si bien quelle ne pouvait plus se reposer. Soudain, une grande lumière apparut sans sa chambre. Elle fut tous de suite sur bien, arc bander et flèche encocher.

    - Du calme, ma fille, fit une voie d'homme.

    - Tu n'as pas as nous craindre, continua une femme.

    C'est alors là que Myrina les vit : Arès, Aphrodite, Artémis, Hébé, Hestia, Héra, Déméter, Athéna, Rhéa et Ilithye.

    - Nous sommes venu pour t’annoncer un grave danger, fit Rhéa, la mère des 6 Dieux principaux.

    - Les hommes vont commencer une traque. La traque aux Amazones, poursuivit Artémis, Déesse de la chasse et des animaux sauvage.

    - Et sans notre aide, vous n'y survivraient pas, déclara froidement Héra, Déesse du mariage.

    - Qu... quoi ? fit la reine des Amazones.

    - Mais n'ai crainte, la rassura Hestia, nous sommes venu pour faire naitre en toi une sauveuse.

    - Qui possèdera toute nos vertus, termina Athéna.

    - Faire naître en moi ? demanda Myrina.

    - Pourquoi crois-tu que Arès est là ? répondis Aphrodite, taquine. Nous allons te bénir.

    Elle s’approcha de l'Amazone et dit :

    - Je donne la beauté et l'amour à ton enfant.

    - Je lui donne intelligence et ruse, déclara Athéna.

    - Grace à moi, Artémis, elle aura la bénédiction de Séléné et des animaux sauvages. Son arc na ratera jamais sa cible.

    - Et moi, Héra, je lui donne la royauté.

    - Je lui donne la jeunesse éternelle, intervint Hébé.

    - Et le pouvoir de rendre la terre fertile, renchérit Déméter.

    - Elle aura la garde du feu sacré des Amazones, soit la vie, fit Hestia.

    - Et sera elle-même fertile, pour mettre au monde de belles fille, sourit Rhéa.

    - Elle ne souffrira jamais à ses accouchement et apportera réconfort à ses sœurs enceintent, termina Ilithye.

    - L'épée de ma fille ne ratera jamais sa cible, de même que sa lance, conclu Arès.

    Les Déesses disparurent, laissant le Dieu de la guerre avec la reine des Amazones.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :